L’agriculture exige des halles solides et durables qui, pour être utilisées pour l’élevage, doivent également répondre à un certain nombre d’exigences sanitaires. Surtout dans le cas des étables et des poulaillers, la construction de ce type de bâtiments nécessite également un certain nombre de permis et de formalités. Ce sont donc des investissements coûteux qui demandent du temps et de la préparation. Une solution alternative peut être des hangars agricoles basés sur une structure légère en profilés d’aluminium, qui peuvent s’étendre jusqu’à 60 m et être installés sans fondations même en quelques jours. En même temps, ce seront des installations adaptées aux charges locales de vent et de neige, tout comme les bâtiments traditionnels. Une caractéristique de ce type de hangars est le toit recouvert d’une bâche en PVC, qui résulte d’exigences légales. Dans la version isolée, le hangar agricole aura des parois en panneaux sandwich avec une âme en polyuréthane et un toit en mousse thermique ou un toit gonflable où l’isolation est assurée par de l’air forcé entre les membranes. Le hangar peut être équipé de portails coulissants, de fenêtres, de portes et de gouttières.

hangar agricole

Le hangar n’a pas à répondre à des exigences particulières s’il doit être utilisé comme garage pour les machines agricoles ou comme entrepôt de foin ou de récolte. Les poulaillers, les granges et les écuries doivent être spécialement adaptés pour un nettoyage facile et avoir une ventilation particulière. Les murs ne peuvent pas être en PVC ou en tôle trapézoïdale, mais il doit s’agir d’un panneau sandwich assurant une surface lisse à l’intérieur afin qu’il soit facile à nettoyer. Le prix d’un hangar agricole est extrêmement attractif.

hangar agricole